Le Saro, un précieux cadeau pour surmonter les épreuves!

Le Saro est un petit arbuste endémique de Madagascar longtemps resté dans l’ombre de son « cousin », le Ravintsara. Il est habillé de grandes feuilles vert foncé, allongées et brillantes qui donnent naissance durant le mois de novembre à des baies en forme d’olives. On peut d’ailleurs y voir un parallèle avec les symboles de l’olivier : force, persévérance, victoire, abondance!

Après 3 heures de distillation, ses feuilles nous offrent une substance aromatique très fraîche, avec un bel équilibre entre les oxydes et les monoterpènes, ce qui en fait une huile moins asséchante au niveau respiratoire que les Eucalyptus radiata ou globulus, voire même que le Ravintsara. Une belle alternative pour les maux d’hiver lorsque, en plus, le temps est sec. Complété par des monoterpénols, le Saro est d’une grande aide pour bien des maux : respiratoires – musculaires – infections digestives, urinaires, gynécologiques, dentaires, cutanées – faiblesse du système immunitaire.

Poussant sur terre depuis des millénaires, le Saro (appelé Mandravasarotra en malgache) a toujours été reconnu et utilisé pour « repousser » le mal, physiquement et énergétiquement. En effet, Mandravasarotra signifie : « qui surmonte les épreuves, les difficultés, qui combat et éloigne le mal ». Depuis le temps que cette plante pousse sur terre, elle « sait » que la vie est faite de changements et son message est : « chaque défi ou obstacle amène à un renouveau! »

En cette période où les obstacles et les épreuves font partie du quotidien, le Saro amène de la couleur et de la lumière dans notre cœur afin de faire renaître la vitalité, le courage, l’optimisme et la force d’avancer!

Quelques conseils d’application

En diffusion

Durant la période hivernale, diffuser du Saro combiné avec du Pamplemousse et de la Bergamote.

Pour aider à aller de l’avant, diffuser du Saro combiné avec du Mélèze, de Pin cembra ou de la Pruche. En parallèle, humer régulièrement le flacon d’huile essentielle de Saro.

En application cutanée

Appliquer 2 gouttes de Saro dans le creux des bras et/ou sur le thymus pour renforcer le système immunitaire.

Ajouter le Saro dans une huile de massage en cas de grippe, d’infection respiratoire, digestive ou urinaire.

Appliquer 2 gouttes de Saro sur le haut de la colonne vertébrale en cas de problème ORL
ou pour soutenir les défenses immunitaires.

Ajouter le Saro dans du sel de bain en prévention de la grippe, pour une relaxation musculaire, en cas de fatigue ou de manque d’élan.

Pour retrouver son étincelle intérieure, sa foi et son courage

Appliquer une goutte de Saro sur les chakras du cœur et du cou, humer ensuite le flacon de Saro, les yeux fermés, la conscience au niveau du cœur durant 2 minutes puis lire le texte ci-dessous à haute voix. Après avoir lu le texte, refermer les yeux, rester dans le silence quelques instants et accueillir dans la joie tous ressentis, émotions ou pensées.

« Je suis là depuis toujours dans ton cœur, rappelle-toi de tous ces bons moments partagés ensemble lorsque tu étais enfant. Tu t’en souviens ? À chaque fois que tu riais, que tu jouais, que tu découvrais, j’étais là avec toi et nous vivions dans la joie inconditionnelle, dans la hâte de toujours découvrir. Bien des choses se sont passées depuis ce temps et je comprends qu’au fur et à mesure de ton évolution, tu m’aies laissé un peu de côté, un peu oublié. Mais je suis resté là, à t’attendre, à te donner quelques signes à chaque fois que tu étais triste, fatigué, perdu, découragé. Tu les as parfois entendus, parfois non, mais je suis ton ami fidèle et sache que tu peux faire appel à moi à chaque instant. Il te suffit juste de m’imaginer et de te rappeler à quoi je ressemble. Tu aimais beaucoup ma couleur verte, tu me disais que cela te rappelait l’herbe sur laquelle tu aimais tant jouer, tu aimais mon odeur que tu comparais à une salade de fruits rafraîchissante et tu aimais me toucher, oh….tellement ! Avec ma petite frimousse poilue, mes grands yeux attendrissants, mes longues oreilles qui se redressaient à chaque fois que je te voyais et mon petit ventre rond que tu aimais chatouiller. Tu te souviens ? Tu me prenais dans tes bras quand tu étais triste, quand tu avais été puni ou lorsque tu te sentais seul… Et quelques minutes suffisaient pour que tu te sentes apaisé, réconforté, pour que le sourire revienne à tes lèvres et que les mauvais moments, les difficultés s’effacent de tes pensées. Tu te souviens ? Ton étincelle intérieure se rallumait et ainsi tu retrouvais ton optimisme que je connais, ta force intérieure qui est grande, ton courage qui fait partie de ta personnalité, ta joie de vivre qui te fait vibrer et qui t’ouvre à tout ce qui t’entoure, qui te fait apprécier le monde dans lequel tu vis. Tu te souviens de tous ces moments ? Alors regarde-moi, regarde-moi dans les yeux, touche-moi et prends-moi dans tes bras. Je suis toujours là, avec toi, pour te prendre par la main et t’aider à franchir n’importe quel obstacle qui se présentera devant toi. Car je t’aime du plus profond de mon cœur et je crois en toi. Sois courageux, sois fort, sois gai, soit fougueux comme nous l’étions tous les deux. »

Synergie « Étincelle »

La synergie Étincelle est un mélange de fragrances à faire soi-même. Ce dernier permet de faire appel à l’ange du cœur et de retrouver de la confiance, du courage ainsi qu’un nouvel élan.

Le matin, appliquer 2 gouttes de la synergie sous la plante des pieds et au niveau du chakra du cœur. En parallèle, humer ou diffuser la synergie durant la journée (sauf le soir). En période de fort désespoir et de manque d’optimisme, appliquer le mélange sur le haut de la colonne vertébrale au lieu de la plante des pieds.

HE Angélique indienne – Angelica glauca – 6 gouttes
HE Bois de Cade – Juniperus oxycedrus – 4 gouttes
HE Saro – Cinnamomsa fragrans – 12 gouttes
HE Curcuma – Curcuma longa – 8 gouttes
HE Cèdre Atlas aiguilles – Cedrus atlantica – 25 gouttes
HE Genévrier de montagne – Juniperus communis var.nana – 30 gouttes
HE Elemi – Canarium luzonicum – 15 gouttes

ATTENTION: à la photosensibilité de l’Angélique indienne. Ne pas utiliser durant la grossesse ou chez les enfants.

Un immense merci à Stéphane Bianchi-Pastori pour le généreux partage de cet article.

Pour en savoir plus concernant cette huile essentielle, cliquez ici!