Rencontre avec Lydia Bosson

blog-arhome-rencontres

C’est entre deux voyages que l’écrivaine et aromathérapeute Lydia Bosson nous a reçu avec beaucoup de générosité dans le calme de son joli jardin.

Pouvez-vous nous raconter votre coup de foudre avec l’aromathérapie ?

Plutôt qu’un coup de foudre, l’aromathérapie a d’abord été pour moi une surprise. En effet, il y a de cela 25 ans, une amie m’a offert deux huiles essentielles… La Lavande et le Néroli ! Que ce soit en les respirant ou en les appliquant sur ma peau, les bienfaits de ces huiles m’ont laissée complètement perplexe. Ma curiosité était dès lors éveillée et ma passion pour l’aromathérapie venait d’éclore.

Si vous étiez une huile essentielle, laquelle seriez-vous? Et pourquoi ?

Si j’étais une huile essentielle, j’aimerais beaucoup être le Sugandha kokila… Il est mystérieux, connecté à tout et permet de mieux percevoir l’autre. De plus, il nous régale de son subtil et délicieux parfum fleuri. Ou alors le Palo Santo! Car cette huile est à la fois imperturbable et protectrice sans pour autant avoir révélé tous ses secrets.

Si vous deviez emporter une seule huile essentielle sur une île déserte, quelle serait-elle ? Et pourquoi ?

Le Bois de Santal ! Premièrement, il m’aiderait à dissiper le sentiment de solitude dont je serais très probablement victime sur l’île. Mais également pour son parfum qui apaise le mental, ouvre l’esprit et favorise l’expérience spirituelle. De plus, son action anti-inflammatoire et antidouleur pourrait m’être d’une grande utilité en cas de péripéties à la Robinson Crusoe.

Quelles sont pour vous les huiles essentielles devant absolument faire partie de la trousse d’urgence familiale ?

Il est difficile de choisir une trousse familiale standard! Chaque famille possède évidement ses spécificités. Ceci dit, j’opterai pour…

Cliquez ici pour découvrir la trousse familiale de Lydia Bosson !

Que représente pour vous la marque Oshadhi ?

Pour moi, Oshadhi est avant tout une longue et belle amitié avec le Dr. Malte Hozzel, fondateur de la marque. Ce passionné des plantes me fascine par sa capacité à inlassablement parcourir les 4 coins du globe à la recherche de nouvelles huiles essentielles. C’est d’ailleurs lui qui m’a fait découvrir des joyaux de l’aromathérapie tels que le Sugandah kokila, le Palo Santo, l’Artemisia ludoviciana ou encore la Baie rose.

Quelles sont les particularités des produits Oshadhi ?

Lorsque l’on a une approche énergétique et holistique de l’aromathérapie, la qualité des produits, leur finesse olfactive et leurs vibrations sont primordiales. En ce sens, Oshadhi nous offre un vaste choix de produits respectant les plantes, les producteurs et la nature tout au long d’un processus de production entièrement inspiré de la philosophie ayurvédique.

Pionnière en Suisse, vous avez créé l’école Usha Veda il y a près de 15 ans. Pourriez-vous nous parler de cette aventure extraordinaire?

Passionnée par les plantes et les messages qu’elles nous délivrent, j’ai commencé à donner des cours d’aromathérapie et d’Ayurveda en 1993. Malgré l’enthousiasme évident de bon nombre de personnes, très peu de formations existaient à l’époque en Suisse dans ces disciplines. En 2001, mon mari et moi avons donc décidé de leur consacrer une école. 15 ans plus tard, grâce à l’universalité des plantes, Usha Veda est présente jusqu’en Asie avec des formations dispensées en Chine et un centre ayurvédique en Inde.

Usha Veda est la plus grande école d’aromathérapie en Suisse. Pourriez-vous nous parler de la formation d’aromathérapie que vous proposez?

Notre formation d’aromathérapie est ouverte à toutes et à tous. Grâce à une approche holistique de la plante basée sur la solide expérience de nos enseignants, les élèves d’Usha Veda bénéficient d’une formation d’aromathérapie ultra-complète et adaptée à leurs besoins. Arrivés à l’examen, nos élèves possèdent toutes les connaissances théoriques et pratiques nécessaires à la maîtrise globale des huiles essentielles, de la biochimie à l’énergétique, en passant par l’hydrolathérapie.

Vous venez de publier la nouvelle édition de votre livre « Hydrolathérapie ». Quelles surprises nous réserve cette nouvelle édition ?

Dans cette nouvelle édition, j’ai complètement revisité l’ouvrage paru en 2005 ! L’hydrothérapie a fait des sauts quantiques ces 10 dernières années… Il fallait donc remettre le livre au goût du jour. En plus des hydrolats classiques, vous y trouverez à présent plus d’une vingtaine de nouveaux hydrolats tels que le Champaca, le Shiso, le Kewra ou encore le Palmarosa. Le livre possède désormais également un index thérapeutique et les préparations magistrales y sont maintenant séparées par système.

Quels sont pour vous les hydrolats indispensables de l’été ? Et Pourquoi ?

Pour moi, les hydrolats indispensables de l’été sont la Coriandre, le Bois de Santal, la Rose et la Menthe. Ils font baisser Pitta et nous évitent donc les désagréments liés à l’accumulation de chaleur. En plus d’être rafraichissant, ils font également des merveilles sur le système digestif, le système cardiovasculaire ainsi que sur la peau. De plus, ils nous apaisent immédiatement en cas de stress ou d’irritabilité.

Pour vous, quelle est la place de l’hydrolathérapie en comparaison à l’aromathérapie ?

Ces deux thérapies naissent pour ainsi dire au même moment : lors du processus de distillation de la plante aromatique. Elles sont donc intimement liées et parfaitement complémentaires. En effet, alors que l’aromathérapie est idéale par voie cutanée ou olfactive, l’hydrolathérapie est très efficace et facile à utiliser par voie interne. Plus spécifiquement, les hydrolats sont également indispensables en cas de pathologie chronique nécessitant une cure sur le long terme.

Pour vous, qu’est ce que l’aromathérapie énergétique ?

L’aromathérapie est énergétique ! Dès lors que l’on pratique l’aromathérapie, l’énergie de la plante interfère forcément. Pour être efficace et ciblé, il est donc indispensable d’aller au-delà de la composition biochimique d’une huile essentielle en décodant également les messages subtils que nous adresse la plante à travers son précieux parfum.

Et comment grandit-on avec les huiles essentielles ?

Du moment que vous utilisez des huiles essentielles, un processus d’évolution se met en place. Dans la nature, tout bouge et tout se transforme… Il est donc normal que vous grandissiez au contact de ce qu’elle nous offre de plus précieux !